Bienheureuses Carmélites de Compiègne

Bienheureuses carmélites de CompiègneSeize Carmélites de Compiègne furent amenées à Paris sous la Terreur pour y être guillotinées le 17 juillet 1794 :

Mère Thérèse de St. Augustin (Madeleine-Claudine Lidoine née en 1752 à Paris, St Sulpice) ; Sœur Saint Louis (Marie-Anne-Françoise Brideau, 1751, Belfort) ; Sœur de Jésus Crucifié (Marie-Amie Piedcourt, 1715, Paris, Sts. Innocents) ; Sœur Charlotte de la Résurrection (Anne-Marie-Madeleine-Françoise Thouret, 1715, Mouy-Oise) ; Sœur Euphrasie de l’Immaculée Conception (Marie-Claude-Cyprienne Brard, 1736, Bourth - Eure) ; Mère Henriette de Jésus (Marie-Françoise de Croissy, 1745, Paris, St. Roch) ; Sœur Thérèse du Cœur de Marie (Marie-Anne Hanisset, 1742, Reims) ; Sœur Thérèse de St. Ignace (Marie-Gabrielle Trézel, 1743, Compiègne, St. Jacques) ; Sœur Julie-Louise de Jésus (Rose Crétien de Neuville, 1741, Évreux - Eure) ; Sœur Marie-Henriette de la Providence (Anne Pelras, 1760 Cajarc - Lot) ; Sœur Constance de Jésus (Marie-Geneviève Meunier, 1765, St. Denis) ; Sœur Marie du Saint-Esprit (Angélique Roussel, 1742, Fresne-Mazancourt - Somme) ; Sœur Ste Marthe (Marie Dufour, 1741, Bannes - Sarthe) ; Sœur St. François-Xavier (Elisabeth-Julie Verolot, 1764, Lignières - Aube) ; Sœur Catherine (Marie-Anne Soiron, 1742, Compiègne, St. Jacques) ; Sœur Thérèse (Marie-Thérèse Soiron, 1748, Compiègne, St. Jacques).

Haut de page