Saint Jean Calybite

Surnommé "le pauvre pour le Christ", il était né dans une famille sénatoriale. Il quitta clandestinement le domicile familial très jeune pour entrer au monastère des Acémètes à Constantinople. Rongé par le remords d’avoir causé une si grande douleur à ses parents, il décide de retourner dans sa famille. Personne ne pouvait reconnaître en cet homme vieilli par les pénitences le jeune aristocrate parti trois ans auparavant. Reçu comme un mendiant, il réussit tout de même à convaincre les siens de le laisser s’installer dans une cabane toute proche. Plusieurs années après, lorsqu’il sent la fin approcher, Jean fait appeler sa mère et lui avoue son identité. Et c'est alors qu'il remit son âme à Dieu, en 450.

Haut de page