Saint Bonaventure, évêque et docteur de l’Église

Saint BonaventureFils spirituel de saint François d'Assise dont il écrivit la vie, ministre général de l'ordre des Mineurs auquel il donna son organisation, Bonaventure de Bagnorea (1221-1274) fut aussi un théologien d'une rare profondeur. A l’école de saint Augustin, il scruta et enseigna l'Itinéraire de l'âme vers Dieu. Devenu cardinal-évêque d'Ostie, il mourut au concile de Lyon. A sa mort, le pape demanda (fait unique dans l'histoire), à tous les prêtres de la chrétienté de dire une messe à son intention. Ses restes déposés dans l'église lyonnaise qui porte aujourd'hui son nom furent profanés à la Révolution française.

Haut de page