Bienheureux martyrs Jean de Cetina, prêtre, et Pierre de Dueñas, religieux, martyrs

Jean est né dans le village de Cetina dans la province de Saragosse en Espagne en 1340. Après une vie assez mondaine, il prit conscience des vanités de cette vie et se fit ermite avant de rejoindre le couvent de Saint-François où quelques années plus tard il sera ordonné prêtre.

Après avoir été nommé prédicateur à Barcelone où il suscita la conversion et l’admiration des chrétiens, mais aussi la haine des musulmans, il se retira dans le monastère Notre Dame des Anges de Chelva près de Valence. Mais, ayant appris les persécutions subies par les chrétiens de la part des musulmans en Espagne, il décida, avec l’autorisation de ses supérieurs, d’aller prêcher l’Évangile à Grenade. Pour cela on lui adjoignit le frère Pierre de Dueñas qui avait alors 18 ans alors que Jean en avait 54.

Dès leur arrivée à Grenade le 28 janvier 1397 ils se mirent à prêcher Jésus-Christ, vrai Dieu et unique Sauveur. Très rapidement le calife de la ville les fit arrêter et condamner à des travaux forcés. Le 17 mai 1397 le sultan Mahomed Abenbalba étant de passage à Grenade, le calife conduisit devant lui les deux prédicateurs. Immédiatement le sultan trancha lui-même la tête de Jean et proposa à Pierre d’abjurer sa foi au Christ et d’embrasser la loi de Mahomet. Celui-ci ayant refusé le sultan lui trancha également la tête.

Haut de page