Bienheureux Jean de Sainte-Marthe, Simon Bokusai Kyota et sa femme Madeleine, Thomas Gengoro et sa femme Marie et leur fils Jacques, martyrs

Le bienheureux martyr Jean de Sainte-Marthe, prêtre de l’ordre des Frères mineurs fut décapité à Kyoto au Japon en 1618 pour ses activités missionnaires. Tandis qu’on le menait au supplice il continuait à prêcher au peuple et chantait le psaume : « Louez le Seigneur tous les peuples ».

Simon Bokusai Kyota, catéchiste, et sa femme Madeleine, Thomas Gengoro et sa femme Marie, ainsi que leur fils Jacques, encore enfant, en vertu d’un décret du préfet Yatsudo, furent crucifiés ensemble au Japon, la tête en bas, en haine du nom chrétien, jusqu'à en mourir lentement, en 1620. Il en fut de même pour des parents et deux autres chrétiens arrêtés en même temps à Concoura.

Haut de page