×

Avertissement

Échec du renommage

Sainte Agnès, vierge et martyre

Martyr de sainte AgnesCette fillette de treize ans mourut volontairement à Rome pour la foi en Jésus-Christ vers 304, lors de la persécution de Dioclétien. La nouvelle s'en répandit très vite chez les chrétiens de l'Empire. Le pape Damase chante son martyre dans une très belle inscription au lieu de sa sépulture. Saint Ambroise dira d'elle qu'elle sut donner au Christ un double témoignage : celui de sa chasteté et celui de sa foi. La légende s’empara d’elle par la suite. Traditionnellement, le jour de la fête de Sainte-Agnès, deux agneaux sont bénits dans l’église qui lui est dédiée sur la via Nomentana. Les bêtes sont ensuite tondues et leur laine était utilisée pour tisser les palliums offerts aux archevêques par le pape.